Lyon-Passionnement.com : notre ville intensément Edito Decouverte Rencontres Créateurs Economie Sorties Gastronomie Shopping

Photo de la semaine

 

  Mammouth
  Le Train de la Mure
  Belvédère Abbé Larue
 
  La Croix-Rousse
  Les Subsistances
  Les Terreaux
  Place Bellecour
  Place des Jacobins
   
  Chambre d'hôtes
Page d'accueil




CITATION
Créer comme un dieu, commander comme un roi, travailler comme un esclave.
Brancusi
devise


SONDAGE
Votre lieu préféré à Lyon ?


Notre sélection livres
avec


Les liens du mois

Annuaire




Lettre Info
Recevez directement par email
les nouveautés sur le site



Contact
info@lyon-passionnement.com


Création site internet :
@ Studio Kaleidoscope


Les Subsistances : l'Historique

 

 

Basé, sur les bords de Saône, à l'origine " couvent ", les Subsistances sont aujourd'hui un lieu culturel entièrement rénové, essentiellement voué à la création.
Tous les artistes peuvent y trouver un espace qui leur soit propre. Atelier pour les plasticiens et les sculpteurs, espaces de représentation comme le bâtiment principal, avec sa verrière, ou le hangar, et loges pour les comédiens.
Dernier chantier en date, le restaurant avec de grandes baies vitrées qui permettent de profiter de la vue sur la Saône.

Le lieu, imposant par sa configuration, est séduisant. Les Subsistances reflètent bien cette ambiance des grands palais du Nord de l'Italie dont Lyon s'enveloppe parfois.

 

Historique
Bâtit au 17ème siècle, baptisé "Sainte-Marie des Chaînes", parce la nuit, en amont de la Saône, les douaniers tendaient des chaînes de part et d'autre de la rivière afin d'empêcher les navires contrebandiers d'accéder à Lyon.
1789 - Le batiment, en pleine révolution, est déclaré propriété nationale.
En 1807, les lieux sont mis à disposition de l'armée qui s'en sert pour stocker vivres et habillement des forts de la région.
Les soldats le surnomment alors " Les Subsistances ". On construit un autre bâtiment en 1841, et fin 19ème siècle, on recouvre la cour centrale d'une verrière.
Jusqu'au début du 20ème siècle, l'armée continue de stocker les provisions, mais l'utilise aussi pour fabriquer du pain, torréfier du café et s'occuper du blé. En 1941, le site est rebaptisé officiellement " Subsistances Militaires ". Puis, les activités s'arrêtent progressivement. Les derniers pains sont cuits 'en 1995, année ou le lieu est rendu à la municipalité lyonnaise.
Mais dès lors une question se pose : que faire d'un enchevêtrement de bâtiments, idéalement situé, comme " Les Subsistances " ?
Denis Trouxe, adjoint en charge de la Culture et du Patrimoine, le sait. En 1997, soutenu par Raymond Barre, alors maire de Lyon, il institue le projet de transformer l'ancienne caserne en lieu culturel. Les travaux de rénovation s'engagent.

Aujourd'hui, 8 500 m2 ( sur 22 500 m2 au total) sont entièrement restaurés. Le pari architectural est réussi pour ce nouveau temple de la culture lyonnaise.



Laurent Elissah

voir : Klaus Hersche...

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p


A la une :
Danse : Carmen & Black Milk - Deux ballets à ne pas rater.
Sorties : Le Printemps de Pérouges, plaine de l'Ain - à ne pas manquer
Rencontres :
Jean-Luc CHAVENT - un conteur raconté.

Sondage : Votre lieu préféré à Lyon ?
Communiqués : Lyon-communiqués
les communiqués de presse en direct
Sorties : Agenda Lyon Web l'agenda de vos sorties à Lyon

 
haut de page

© 2001 - Lyon-passionnement.com