Lyon-Passionnement.com : notre ville intensément Edito Decouverte Rencontres Créateurs Economie Sorties Gastronomie Shopping

Photo de la semaine
Page d'accueil




CITATION
Le monde ne sera heureux que quand tous les hommes auront des âmes d'artistes, c'est-à-dire quand tous prendront plaisir à leur tâche.
Auguste Rodin


SONDAGE
Votre lieu préféré à Lyon ?


Notre sélection livres
avec


Les liens du mois

Annuaire




Lettre Info
Recevez directement par email
les nouveautés sur le site



Contact
info@lyon-passionnement.com


Création site internet :
@ Studio Kaleidoscope
Restaurants 
 
-

La Renaissance de la Tour Rose

La Tour Rose n’a pas attendu l’inscription au patrimoine de l’humanité pour être un établissement connu et reconnu au-delà des frontières. La clientèle étrangère, séduite par ce site Renaissance, y règne en maître. Cependant, il fallait un nouveau souffle, après les changements de propriétaires, pour réinscrire cet hôtel restaurant de charme dans le cœur des lyonnais. C’est aujourd’hui chose faite avec, cerise sur le gâteau, une foule de nouveautés culinaires et culturelles en préparation.

 

 Poussez la porte et la magie du lieu opère aussitôt au-delà de toutes les descriptions. Vous êtes hors du temps. Il règne à la Tour Rose un parfum de sérénité et d’éternité. Ce n’est pas par hasard si la légende veut que Molière y résida trois ans. Plus qu’un hôtel, la Tour est un lieu de vie où sobriété, raffinement et curiosité se déclinent à loisir. Discrets, les propriétaires des lieux, Alain Dinc et Sedat Kartal vous reçoivent en amis. Que vous soyez connus ou inconnus, vous serez toujours accueillis chaleureusement par eux comme par le personnel. Les 500 invités présents le jour du premier anniversaire du renouveau de la tour ont pu s’en apercevoir et vivre une véritable fête des sens. Avec les yeux d’abord : en se croisant dans ce dédale Renaissance entre jardins en terrasse, bassins et chutes d'eau, galeries à balustres, la Tour  a dévoilé son charme toscan en perpétuelle mutation, tel que le rêvent les poètes et les peintres. Avec les papilles ensuite : chacun ayant pu goûter aux multiples saveurs de la cuisine un tantinet méditerranéenne de Julienne. C’est elle qui règne sur les fameuses Terrasses de la Tour lancées par le célèbre cuisinier, hors pair, Philippe Chavent. Aujourd’hui, la formule est simple et volontairement démocratique : 19 euros à midi pour la ronde des buffets d’entrées et de desserts servis durant les beaux jours. Si vous souhaitez en outre une grillade de poisson ou de viande, compter 25 euros et si vous désirez un conseil demandez Hervé, il saura dans tous les cas vous renseigner, voire vous orienter. L’autre restaurant, le gourmand, véritable havre de paix dans un cadre exceptionnel, est ouvert uniquement le soir, sauf pour les groupes. Sa formule change au rythme des saisons : actuellement on peut y déguster sur des tables toutes transparentes un foie gras aux figues suivi d’un savoureux filet de bœuf. Pour un menu plus léger n’hésitez pas à goûter la salade « terre et mer » accompagnée d’un turbot cuit à point. Les menus varient de 40 à 75 euros.

 Un lieu culturel et mythique où l’on se sent bien

 Les célébrités, celles qu’ils franchissent plus volontiers l’Atlantique que le péage de Villefranche, ont largement contribué à la réputation de l’hôtel. « Elles viennent ici pour se ressourcer en toute discrétion » précise Alain Dinc qui aime faire visiter son hôtel comme sa propre maison. Les 12 chambres, dont la suite, constituent des œuvres uniques tapissées par les plus grands soyeux lyonnais procurent toutes les sensations d’émerveillement et de dépaysement que l’on attend d’un tel lieu. Leurs prix varient de 230 à 550 euros. Sachez, par ailleurs, qu'on trouve également, pour les familles de passage, des résidences à 100 euros avec une vue magnifique sur la tour ou sur la rue du Bœuf.

A la fois très lyonnais et très cosmopolite, on prend vite ses habitudes au bar de la tour. Cet endroit est à fréquenter absolument. En été, il fait bon siroter le cocktail du jour sur la terrasse qui jouxte le jardin de la rue du Bœuf en regardant défiler les touristes étrangers. En hiver, la magnifique cheminée en provenance d’un château d’Irigny vous procurera paradoxalement le supplément d’âme à la chaleur naturelle distillée au comptoir. Une petite faim ? Soit vous prenez le chemin du restaurant, soit vous commandez une plancha pour ne pas perdre une note du pianiste. II se passe toujours quelque chose dans cet établissement où la culture occupe à nouveau une place de choix. Aux murs, vous ne verrez ni Picasso, ni Lempicka, mais des peintures d’artistes contemporains de talents comme Sandrine Paccalet ou Nora Boudjemaï et des sculptures détonantes, comme cette chaise, parsemée de compteurs à gaz, signée Nicolas Perrot. Dans la journée, des photographes viennent avec leurs mannequins pour profiter de la beauté du lieu et l’immortaliser sur papier glacé. Chaque fin de semaine, la musique est reine et souvent les musiciens s’agglutinent autour du piano pour un bœuf… aux petits oignons. C’est un lieu paradisiaque pour les artistes accueillis à bras ouverts. On a hâte de voir jouer l’étourdi de Molière, un des nombreux projets qui hantent l’esprit de la tour. Jamais à court d’idées, les propriétaires insufflent à la Tour rose un renouveau très attendu sans la dénaturer. Le mobilier du bar devrait être totalement changé et les soirées à thème (orientales, sétoises…), comme les soirées culturelles (théâtre, musique, peinture et sculpture…) vont se multiplier.

Audacieux et séducteurs, Alain Dinc et Sedat Kartal possèdent de nombreux atouts pour faire de ce joyau lyonnais, un lieu mythique. Mais pour rester mythique, la Tour rose a besoin d’incarner une femme que l’on ne cesse de désirer. Et c’est peut-être pour ça qu’on y revient souvent.

 

Serge Demir


La Tour Rose Hôtel****- Résidences-Lounge Bar – Restaurant Gourmand
22, rue du Boeuf - 69005 LYON
e.mail : communication@latourrose.fr transparent

www.latourrose.fr 
Tél. 04 78 92 69 10 – Fax. 04 78 42 26 02

 

 

 

 

 

 

 

A la une :
Danse : Carmen & Black Milk - Deux ballets à ne pas rater.
Sorties : Le Printemps de Pérouges, plaine de l'Ain - à ne pas manquer
Rencontres :
Jean-Luc CHAVENT - un conteur raconté.

Sondage : Votre lieu préféré à Lyon ?
Communiqués : Lyon-communiqués
les communiqués de presse en direct
Sorties : Agenda Lyon Web l'agenda de vos sorties à Lyon

 
haut de page

© 2001 - Lyon-passionnement.com