Jean-Luc Chavent
 

 La voix Off de la Sorcière  

Un conteur raconté


       
    IL était une fois ...




Une moustache, grise, épaisse et même : touffue.

Une belle, une magnifique moustache comme l'on n'en fait plus.

Une de celle que l'on caresse pour réfléchir, patiemment, amoureusement… comme pour faire venir l'idée qui va jaillir telle une source.

Une de celle qui garnissait le visage de nos concitoyens à l'époque ou l'on était plus citoyen que con.

Une de celle essuyée avec tendresse et délicatesse après un bon Bordeaux.

Une de celle qui arrête le mot, le réverbère et le lance à la volée.

Une de celle qui cache mal un sourire au cœur grand comme cela.

Une de celle qui avoue se faire cabotine pour nous charmer.

 

Une moustache comme celle-ci, Mesdames, Messieurs, une moustache qui a tant et tant entendu d'histoires, de contes et de légendes :
D
u Carillon du Beffroi de l'Hôtel de Ville aux antres des spectres cachés dans le Vieux Lyon ; des merveilles ésotériques de la Cathédrale de Fourvière aux sous-terrains romains de la Croix-Rousse, des mystères de Maître Philippe aux amours du Roi François 1er…

 

Une  moustache qui connaît tout cela, par cœur, sur le bout du poil, sans rater un soupir ou une virgule… Je vous le dis :c'est une moustache sans prix, que dis-je, une " institution lyonnaise " qu'il faudrait garder sous cloche de peur qu'on se la fasse parisiennement voler…

Mais voilà,
Mesdames, Messieurs, celui qui porte ce superbe attribut masculin, celui-là même qui vous fait rêver lorsqu'il vous conte SA belle ville de Lyon, cet amoureux, ce conteur-né, et bien ce Jean-Luc CHAVENT là, trop secret , trop modeste, refuse obstinément les compliments pourtant bien mérités à ce superbe symbole, d'une Sorcière complètement enchantée.


La Sorcière






L'interview

La voix Off de la Sorcière


 

 

           Chavent :

. La voix Off de la Sorcière
. Interview