Lyon-Passionnement.com : notre ville intensément Edito Decouverte Rencontres Créateurs Economie Sorties Gastronomie Shopping

Photo de la semaine

 

  Marie RIGAUD
  Jean-Luc CHAVENT
   
  Georges MATTELON
   
  Gérard COLLOMB
   
Page d'accueil




CITATION
Rechercher en permanence ce que les hommes font de meilleur et puis essayer d'intégrer ces choses dans ce que vous faites.
Steve Jobs - Apple


SONDAGE
Votre lieu préféré à Lyon ?


Notre sélection livres
avec


Les liens du mois

Annuaire




Lettre Info
Recevez directement par email
les nouveautés sur le site



Contact
info@lyon-passionnement.com


Création site internet :
@ Studio Kaleidoscope


Marie Rigaud
 


Dix ans déjà !

De la cité médiévale de Pérouges à la Cité Internationale de Lyon.


© Frédéric Jean 


Dix ans ! Joyeux anniversaire au Festival du Printemps de Pérouges Plaine de l'Ain
Dix ans ! Joyeux anniversaire à Marie Rigaud, aux sponsors, aux industriels, aux artistes, aux spectateurs...
Dix ans ! Un éclair dans la vie d'un festival, mais dix ans de folies, de voix, de mélanges, d'industries et de mécènes. Dix ans qu'une petite blonde, haute comme trois pommes et au caractère trempé à l'acier gaulois, se permet l'impertinence d'inviter des personnalités extraordinaires dans des endroits totalement décalés.
" Cela ne marchera jamais ", " ils ne viendront jamais chanter là ", " ils ne te confieront pas leur usine ".... Ces mises en garde, Marie Rigaud les a entendues et ré-entendues sous toutes les formes au cours des dix années écoulées. Et puis, petit à petit, les mauvaises fées se sont tues, impressionnées par la performance …

Imaginez un festival en plein centre industriel, au milieu des bétonnières et des ateliers de tréfileries ! (Pour ceux qui ne sont pas spécialistes : taper " tréfileries " dans Google :). Pas de son, pas de lumières, des endroits pleins de machines et d'ouvriers. De vrais ouvriers s'entend - ceux qui se lèvent encore avant les cols blancs et qui fabriquent un tas de choses inconnues des usines chinoises (enfin pour le moment…). Et oui, il existe encore quelques savoir-faire en France. Il est vrai que les ouvriers n'ont guère l'habitude de voir débarquer dans leur univers des divas, un monde pas forcément fait pour cela... Mais croyez-moi, ils se sont vite habitués, ils ont vite pris goût à l'aventure.

Les voilà à l'œuvre les coquelicophones. Un ballet de Fenwick, je soulève les petites bétonnières Noël, j'en fais ici un mur bleu, là un mur rouge, là-bas un mur jaune et voilà une salle de spectacle à vrai dire bien plus " in " que toutes les salles parisiennes. Je te pousse les machines-outils, je débarrasse des entrepôts, je peins une fresque de coquelicots qui restera là " après ". Et, miracle du Printemps, chaque année, le monde du spectacle fusionne avec le monde industriel.
Cela fait dix ans que cela dure dans la passion et la bonne humeur .

Belle idée que celle d'avoir eu envie de mélanger les genres musicaux avec comme point d'orgue la Voix. Mais l'idée plus belle encore, c'est celle de mélanger les strates de la société. Marie est la fée du tiramisu socio-culturel. Elle te met ensemble une couche d'industriel, une couche de technico du spectacle, une couche d'ouvrier spécialisé et une couche de Voix...enfin d'artistes :), et à la fin tu as une formidable aventure humaine. Un vrai délice.
(Au fait, le tiramisu, c'est un succulent dessert italien composé de strates qu'il faut savoir mettre ensemble pour créer le délice. En traduction littérale tiramisu signifie " soulève-moi "... Pas mal pour un Festival !).

Marie Rigaud a-t-elle appporté une vision différente dans le monde de la culture en assemblant le dissemblable ?

Attirée par ce Mélange (avec un grand M), elle nous offre " autre chose ", un moment privilégié d'acculturation. La preuve que, finalement, on peut chanter ensemble tout en étant dissemblable. Chacun sa note, chacun sa voix (et sa voie), chacun son monde et voilà une extraordinaire symphonie printanière qui revient chaque année depuis dix ans.

En tous cas, quelques humains n'oublieront pas. Quelques ? Enfin, façon de parler, plutôt quelques milliers si l'on prend en compte les spectateurs du Festival depuis dix ans, les sponsors, les amis, les bénévoles, les équipes techniques et les artistes eux-mêmes...
Et finalement, même si les salles de spectacle du Printemps de Pérouges sont éphémères - et peut-être aussi à cause de cela - , il reste dans le cœur et les yeux des gens un petit quelque chose, un petit coquelicot nouveau qu'ils n'oublieront pas …même en été.

En attendant le Printemps suivant.


En attendant, voici son interview :

(*) www.festival-perouges.org
Renseignements réservations : 04 74 3700 77



Entretien AC

voir le programme 2006

Printemps de Pérouges  / Plaine de l'Ain


 

A la une :
Danse : Carmen & Black Milk - Deux ballets à ne pas rater.
Sorties : Le Printemps de Pérouges, plaine de l'Ain - à ne pas manquer
Rencontres :
Jean-Luc CHAVENT - un conteur raconté.

Sondage : Votre lieu préféré à Lyon ?
Communiqués : Lyon-communiqués
les communiqués de presse en direct
Sorties : Agenda Lyon Web l'agenda de vos sorties à Lyon

 
haut de page

© 2001 - Lyon-passionnement.com